UA-63562856-1 UA-63562856-1

  • Confiance

    Photo 003.jpg

     

     

     

     

    Confiance !

     

    Abram eut confiance en l'Eternel, qui le lui imputa à justice. Genèse 15:6

     

    Confiance, voilà un mot souvent employé dans notre vocabulaire.

     

    … tu peux me faire confiance, disait-il à son ami !

    Normal il avait besoin de lui pour le dépôt d’une garantie !

    Combien de gens ont été conduits dans des situations catastrophiques, car leur « ami » n’a pas respecté ses engagements.

     

    … J’espère que je peux te faire confiance !

    Disait le père à son fils en lui remettant les clés de la maison pour les vacances !

    Bien des parents ont été désabusés du manque de sérieux de leurs enfants.

     

    … il n’y pas de problèmes avec lui, je lui fais confiance !

    Disait-il, pour se rassurer de son choix !

    Que de mauvais choix n’avons-nous pas placés dans notre vie… pourtant j’avais une totale confiance en lui !

     

    … ma vie est entre vos mains Docteur, vous pouvez m’opérer, je vous fais confiance !

    Que d’opérations manquées, que de patients dans un état pire après, qu’avant l’opération !

     

    … moi, j’ai placé tout mon argent dans cette banque, j’ai une totale confiance !

    Des milliers de gens ont perdus de l’argent avec les crashs financiers !

    Parfois les économies de toute une vie.

     

    Confiance, nous sommes prêts à faire confiance au premier « chien qui passe avec un chapeau »pourvu qu’il parle bien !

    Les voyants, les diseurs de bonne aventure, tous les charlatans du monde font fortune en abusant de la confiance des gens. Les sociétés pharmaceutiques empilent leurs lingots d’or, car des millions de gens font confiance à leurs publicités  « prenez tel cachet et vous aurez 20 ans… telle pilule et vous soulèverez votre voiture… à une main svp!

    La crème XY  la meilleure crème du monde… la preuve c’est la plus chère !

    Une confiance aveugle dans tous les domaines, prêts à payer des millions s’ils les avaient. Confiance dans la parole des hommes, confiance dans les fables de « bonne femme » !

     

    Malgré nos désillusions, déboires, déceptions, faire confiance est indissociable de notre vie. Le semeur fait confiance à la nature lorsqu’il pose sa semence en terre, lorsque j’ai mal à la tête je fais confiance à l’aspirine et j’avale le cachet, confiance ou, la foi innée, quand je me couche je crois que le soleil se lèvera demain !

    Faire confiance un besoin, une respiration. Nous avons foi dans pleins de choses, sans jamais les avoir expliquées, touchées, vues … avoir confiance !

     

    Nous travaillons ma femme et moi sur le net pour encourager les gens à s’approcher de Dieu, à mettre leur confiance en Celui, qui seul est digne de confiance, JESUS-CHRIST ! c’est

    Gratuit ! Rien à payer !!!  Uniquement, comme Abraham… faire confiance à Jésus !

    En retour : nous avons la faveur de Dieu, Sa grâce, Son aide, Son attention, Son salut !

    À tout faire… autant essayer, voilà ce que je me dirais !

    Mais, la plupart, sinon la majorité, préfèrent se tourner vers les fables, à  « croiser les doigts…toucher du bois…etc… comme ils disent !

    Certains sont exaspérés, par notre insistance à supplier les gens de se sauver par la foi en Jésus !

    Exaspéres, à un tel point que nous sommes rassurés d’être derrière un écran d’ordinateur !

    Heureusement certains reconnaissent que Dieu seul est digne de confiance, et témoignent de l’intervention divine dans leur vie, témoignages de vies transformées par la puissance de l’évangile, de guérisons extraordinaires par le seul moyen de la foi, d’une confiance totale dans les promesses de la Bible.

    En 1992,  après avoir prêché en plein air à Kamina au Congo ont m’amène un petit garçon accompagné de sa mère et du pasteur qui me dit : Voilà, ce garçon souhaite vous demander un traité, car avant la réunion il était aveugle et maintenant il voit, et désire apprendre à lire… Il a fait confiance à Jésus !

    Gloire à Dieu ! Jésus est le même hier aujourd’hui et pour l’éternité !

     

    Oui comme Abraham nous pouvons placer notre confiance en Dieu !

     

    Lors d’une réunion d’évangélisation, un homme en phase terminale d’un cancer généralisé s’approche pour la prière, il est convaincu que quelque chose de miraculeux va arriver il est soutenu par deux hommes et quand la prière est terminée, il rentre chez lui, pour y mourir, comme l’avaient affirmés les médecins, mais quelques jours plus tard, après examen complet, un nouveau diagnostique tombe : complète guérison. Alléluia !

    Cet homme avait placé sa confiance dans le Seigneur Jésus et cela lui fut imputé à justice !

     

    Alcoolique, buvant 4/5 litres et plus d’alcool par jour, une seule prière, et délivrance totale ! Alléluia ! Jésus n’a pas changé, tu peux Lui faire confiance !

     

    Tout peut changer dans ta vie, fais confiance à Jésus !

    Il peut tous transformer, Il peut te libérer de tes chaînes : alcool, drogue, prostitution… Il peut pardonner tes péchés, Il peut te délivrer de tes peines, de tes douleurs,alors fais confiance à Jésus !

     

    Comme Abram eut confiance en l'Eternel, qui le lui imputa à justice, toi aussi lecteur reçois la grâce de Dieu sur ta vie en mettant en Jésus ta confiance.

    Une pleine et totale confiance en Celui qui est Dieu, le Créateur du ciel et de la terre !

     

     

    Oui, Dieu a tant aimé les hommes qu'il a donné son Fils, son unique,

    Pour qu'aucun de ceux qui se confient en lui ne soit perdu,

    Mais que chacun accède à la vie éternelle.

     

    En effet,

    Dieu n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour condamner les hommes,

    Mais pour que le monde soit sauvé par lui.

    Celui qui place sa confiance en lui n'aura pas à subir de condamnation,

     

    Mais celui qui lui refuse sa confiance est déjà condamné,

    Car il n'a pas mis sa confiance en la personne du Fils unique de Dieu.

    Évangile de Jean 3 : 16 – 18 -  transcriptions dynamiques A. Kuen

     

     

     

  • Jésus, la solution à la souffrance !

    Photo 003.jpg

     

     

    Jésus, la solution! Évangile de Marc 5 :22-43

     

    La vie nous réserve bien des plaisirs, plaisir des yeux, parfum de fleurs, jouissance d’un instant et bonheur parfois bien éphémère, car la vie nous réserve également sont lot de difficultés, de souffrances, contrariétés de toute sortes, et sans sombrer dans le pessimisme, combien d’hommes, de femmes, d’enfants, souffrent chaque jour de faim, de soif, de nudité, de maladies, de catastrophes naturelles, et de constater qu’il n’y a pas de solutions humaines , pas de portes de sortie, l’homme est impuissant, désarmé.

    Lorsque nous sommes frappés de plein fouet par ces évènements, quelle attitude adopter ?

    Quelle sera ma réaction ? Révolte, Colère, Découragement, quelle attitude adopter ?

     

    Je peux sans réserve parler de ces choses, j’y ai moi-même été confronté, lors de l’accident (AVC ) de Christine, en 1998 la mère de mes enfants, l’horreur ; regarder impuissant, la lente agonie de la femme de ma jeunesse, et cela pendant 1619 jours !

    1619 jours, faits d’angoisse, d’espoir, de peur, de crainte ! Le Seigneur l’a repris en 2003.

    Comment sortir indemne de ces situations ?

    Pendant cette période, en 2001, notre maison a brulé, une catastrophe !

    Comment sortir indemne ?

    L’assemblée dont j’étais Pasteur a fermé suite à ces évènements.

    La solitude, l’abandon, les difficultés financières, sociales, physique, spirituelle, affective,…

    Comment en sortir indemne ?

    Avec Brigitte, (ma seconde épouse, merci à Dieu pour la consolation) nous méditions sur le difficile terrain de la souffrance, et sur le texte biblique concernant la souffrance des hommes, mais aussi sur la réponse que donne la Bible par rapport à la souffrance de l’homme. Oui la réponse !

    Notre texte nous parle de Jaïrus,  un des chefs de la synagogue,… Jaïrus est un homme important, notable de son époque, une respectabilité incontestée, et pourtant la première chose qui me frappe dans le texte c’est qu’ayant aperçu Jésus il se jette à ses pieds…

    Pourquoi ?

    Il souffrait, sa fille était malade elle se mourait, il lui fallait adresser à Jésus une instante prière !  Une PRIERE ! Jaïrus, reconnait la majesté de  Jésus, il reconnait en Lui le Messie !

    Il s’humilie, devant tous, le peuple est là rappelez-vous au verset 21 :

    « Jésus dans la barque regagna l'autre rive, où une grande foule s'assembla près de lui. Il était au bord de la mer. Alors vint un des chefs de la synagogue, nommé Jaïrus… »

    Il s’humilie, Jaïrus n’éprouve aucune honte, il se jette aux pieds du Seigneur, et par une instante prière : Ma petite fille est à l'extrémité, viens, impose-lui les mains, afin qu'elle soit sauvée et qu'elle vive.

    Jaïrus souffrait, et peut importe les gens, sa « réputation » le quand dira t on ! Je souffre !

    Jésus était la solution à sa souffrance !

    Dans le même texte  il y avait une femme atteinte d'une perte de sang depuis douze ans… elle vint dans la foule par-derrière, et toucha son vêtement (de Jésus)

     

    Pourquoi ?

    Elle priait ! Elle PRIAIT !

    « Si je puis seulement toucher ses vêtements, je serai guérie. » Elle avait entendu parler de Jésus, elle reconnait que Jésus est le grand Médecin, que Lui seul pourra l’aider, et c’est en rampant qu’elle s’approche du Seigneur !

    Cette femme souffrait, « …Elle avait beaucoup souffert entre les mains de plusieurs médecins, elle avait dépensé tout ce qu'elle possédait, et elle n'avait éprouvé aucun soulagement, mais était allée plutôt en empirant »

     

    Jésus était la solution à sa souffrance !

     

    Dans sa démarche de foi, Jaïrus rencontre de l’opposition, tout ne va pas toujours comme ont l’espère, parfois les situations semblent s’aggraver, voilà qu’on vient lui dire :

     

    « Ta fille est morte; pourquoi importuner davantage le maître? »

     

    Elle n’est plus malade, ma fille, elle est morte ! La souffrance se fait plus intense, le désespoir s’ajoute à la souffrance, c’est fini ! Fini !

    Alors Jésus soutien la foi de Jaïrus : « Ne crains pas, crois seulement… »

    « … Jeune fille, lève-toi, je te le dis.  Aussitôt la jeune fille se leva, et se mit à marcher; car elle avait douze ans. » v 41-42

     Gloire à Dieu ! Rien n’est jamais fini avec Jésus ! Notre Dieu ne brise pas le roseau qui est plié, il n’éteint pas le lumignon qui fume … Mais Il nous redresse, Il ranime la flamme, Il nous console, Béni soit le Nom de Jésus !

     

    À la femme Jésus dit : « Ma fille, ta foi t'a sauvée; va en paix, et sois guérie de ton mal. »

    Ta FOI t’as SAUVEE, Alléluia, Gloire à Dieu !

    Il y a donc une réponse à nos souffrances, JESUS !

     

    Malheureusement la majorité des gens ne veulent pas de Jésus, tous, mais pas Jésus ! Bouddha, Mahomet, le Pape et tous les saints de la terre et les autres, mais surtout pas Jésus ! Surtout pas ! Près à faire tous les pèlerinages de la planète, mais une prière à Jésus-Christ, jamais ! Parfois je suis effaré de ce qu’on arrive à faire faire aux gens, les choses les plus absurdes, des trucs de dingues ou ce qu’on arrive à leur faire croire , époustouflant, à vous couper le souffle ! Mais Dieu, non tous les dieux de la terre et de la galaxie, mais Jésus-Christ, non, c’est bon pour les vieilles ou pour les enfants et encore, les enfants, c’est mieux la magie ou la sorcellerie, ils sont plus calmes quand ils regardent des dessins animés ou joue à la xbox, dans lesquels ont tue 150 personnes à la seconde ! Comme vos voisins, racontez ce que vous voulez à la majorité de vos voisins, les plus grandes bêtises de la terre, il n’y a pas de problème, ils feront même semblant de vous écoutez, tiens vous pouvez même leur raconter vos misères, …mais parler leur de Jésus, bizarrement ils vont se souvenir d’avoir laisse le gaz allumé ! Regardez les visages changer, ils en attrapent des coliques !

    Vous voulez la paix avec vos voisins ? Ne leur parlez jamais de Jésus !

    *Je vous laisse ci-dessous le texte de l’Épitre aux Romains ch 1 v 18 à 32, version transcription dynamique

    A. Kuen, à lire pour ceux qui veulent en savoir plus

     

    Jésus dit : « vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie! »

    Conscients, volontaires, réfléchis, les hommes refusent de venir à Dieu !

    Préférant : voyants, cartomanciennes, gourous, et j’en passe, pas de place, pour Jésus !

    Les gens sont prêts à dépenser des milliers d’euros, mais surtout ne jamais faire une démarche, qui leur couterait de s’humilier devant le Créateur !

    Non, jamais, tout, mais pas ça ! Plutôt mourir que de demander pardon à Dieu !

    Devant la mort, orgueilleux, la majorité refuse la grâce qui leur est offerte en Jésus, il en est comme des deux brigands crucifiés avec Jésus, l’un se moque et refuse la grâce !

    « L'un des malfaiteurs crucifiés l'injuriait, disant: N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et sauve-nous! Luc 23:39 »

    Heureusement certain sont lucides, font le bon choix, réaliste et humble pour reconnaître leur limitation, comme l’autre brigand qui « …le reprenait, et disait: Ne crains-tu pas Dieu, toi qui subis la même condamnation? Pour nous, c'est justice, car nous recevons ce qu'ont mérité nos crimes; mais celui-ci n'a rien fait de mal. Et il dit à Jésus: Souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne.  Jésus lui répondit: Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis. »

    Certains diront : il est mort quand même ! C’est vrai, mais il est mort en paix dans l’espérance d’une vie meilleure avec Jésus !

    Une belle sortie, il avait mené une vie de débauche, il rentre maintenant dans une vie nouvelle avec Jésus ! Pardonné de ses péchés.

    Je suis heureux de savoir que ma sortie sera semblable à celle du brigand repentant !

    Je te le dis en vérité, Alain, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis »

     

    OUI, nous pouvons sortir indemnes de nos calamités, de nos catastrophes, comment ?  En s’approchant de Jésus avec humilité dans la prière et l’attente dans la paix de jours meilleurs ! Lorsque mon Grand père paternel, Chrétien, mourait des suites de la guerre, comme prisonnier, mourait le même jour à l’étage du dessus, un homme sans Dieu, il hurlait de peur ! Insultait Dieu ! Mourant dans d’horribles souffrances, qui préfigurait les souffrances de l’enfer à venir ! Mon Grand Père, lui avait appelé ma grand-mère, pour lui dire quelques instants avant de mourir, « Ma ! Comme c’est beau, comme c’est beau, … le ciel est ouvert, nous nous reverrons bientôt » un Chrétien quittait ce monde, il en sortait plus riche qu’avant ! Avec la vie éternelle, comme c’est beau !

    Oui il y a une solution à notre souffrance, Jésus !

    Car il dit, et la chose arrive; Il ordonne, et elle existe. Psaumes 33:9

    Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut. Genèse 1:3

    Il s'approcha, et toucha le cercueil… Jeune homme, je te le dis, lève-toi!

    Et le mort s'assit, et se mit à parler. Jésus le rendit à sa mère. Luc 7:14-15

    …il cria d'une voix forte: Lazare, sors!   Et le mort sortit,  Jean 11:43-44

    « L'Eternel, l'Eternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité,  qui conserve son amour jusqu'à mille générations, qui pardonne l'iniquité, la rébellion et le péché, mais qui ne tient point le coupable pour innocent, et qui punit l'iniquité des pères sur les enfants et sur les enfants des enfants jusqu'à la troisième et à la quatrième génération! »

    Voilà, à vous de choisir, avec Jésus, ou sans Jésus, la vie ou la mort !

    Sortir indemne, grandit de nos épreuves ou porter pour toujours le fardeau de notre misère et de nos limitations, incapables de sauver quoi que ce soit et qui que ce soit, …la médecine à fait d’énorme progrès, Dieu bénit la médecine et les médecins, mais qu’est ce qui a réellement changé ?

    Les gens sont prêts à retourner la terre et même la lune s’ils le pouvaient, rien ne changera.

    Tous les hommes marchent vers le tombeau, après quoi …vient le jugement !

    Que vas-tu choisir ?

     

    Pour moi, dans mes problèmes, j’ai prié : L’Eternel entend, quand je crie à lui!

    Dans mon chagrin j’ai prié : Car l'Eternel entend la voix de mes larmes !

    Dans mes limitations je me suis humilié sous la toute puissante main de Dieu !

    Et Dieu m’a élevé au temps convenable !

    Quand un malheureux crie, l'Eternel entend, Et il le sauve de toutes ses détresses.

    Quand les justes crient, l'Eternel entend, Et il les délivre de toutes leurs détresses

     

    OUI, il y a une solution à vos souffrances, à vos problèmes, à vos malheurs, car 

     

    Jésus dit:

    Je suis le chemin, la vérité, et la vie.

     

     

    Je termine par cette Parole donnée par Dieu le 3 août 2011 à 12 h

     

    « Même devant la mort vous ne venez pas à Celui qui est la vie, et qui donne la vie !

    Mais si vous ne vous repentez pas, vous mourez aussi ! »

     

    Parole du Seigneur

     

     

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     

     

    * l’Epitre aux Romains ch. 1 v 18 à 32, version transcription dynamique A. Kuen

     

     

    La nature nous fait-elle connaître Dieu?

    18 Dieu manifeste sa colère, du haut du ciel, aux hommes impies qui ne lui apportent pas l'honneur et leur respect qui lui sont dus et qui, par leur perversité, étouffent la vérité et la retiennent captive de leur méchancetés.

    19 En effet, nul n'est dépourvu de la notion du vrai Dieu. Tous les hommes ont une connaissance innée de lui, lui-même l'ayant placée avec netteté dans leur cœur.

    20 Depuis la création du monde, les œuvres de Dieu parlent à la pensée et à la conscience des hommes de ses perfections invisibles: quiconque sait regarder, peut y discerner clairement sa divinité et sa puissance. Aussi, depuis les temps anciens, les hommes qui ont sous les yeux la terre et le ciel et tout ce que Dieu a créé, ont connu son existence et son pouvoir éternel. Ils n'ont donc aucune excuse de dire qu'ils ne savent pas s'il y a un Dieu.

    21 Ils ont eu conscience de Dieu, ils ont su qu'il existait, mais ils ont refusé de l'adorer — lui, le seul digne d'adoration — ou même de le remercier pour ses dons. Alors, ils se sont perdus dans des raisonnements insensés et des spéculations futiles; à force de sonder le néant et de discuter dans le vide, leur pensée s'est égarée, leur intelligence s'est dégradée, leur esprit borné est devenu la proie des ténèbres.

    22 Plus ils se prétendent intelligents; plus ils s'enfoncent dans leur folie, cachant leur ignorance sous les grands mots de «science» ou de «philosophie».

    23 Au lieu d'adorer le Dieu impérissable et glorieux, ils se sont fabriqués des idoles, images d'hommes mortels, d'oiseaux, de quadrupèdes ou de reptiles: voilà l'objet de leur adoration. '

    Un monde sans Dieu

    24 C'est pourquoi Dieu les a abandonnés à eux-mêmes pour être le jouet des passions et des convoitises de leur cœur, il les a laissé s'enliser dans l'immoralité, de sorte qu'ils ont avilis leur propre corps.

    25 Cela leurs est arrivé parce qu'ils ont délibérément troqué ce qu'ils savaient être la vérité sur Dieu contre le mensonge, ils ont choisi d'offrir leurs hommages et leur culte à des divinités de leurs inventions, ils ont servi la créature au lieu du Créateur, seul digne de louange et d'adoration dans toute l'éternité. Oui, cela est vrai!

    26 Voilà pourquoi Dieu les a livrés à des passions avilissantes: leurs femmes ont renoncé aux relations sexuelles naturelles pour se livrer à des pratiques contre nature.

    27 Les hommes, de même, ne recherchant plus l'amour de la femme, comme Dieu le voulait, se sont enflammés les uns pour les autres, commettant entre hommes des actes honteux, tout leur être supporte les conséquences que leurs égarements méritaient.

    28 S'efforcer de connaître Dieu leurs a parus inutile, et même ils n'ont pas cru nécessaire de garder intacte la notion de Dieu qu'ils possédaient pourtant. C'est pourquoi Dieu les a abandonnés à leurs pensées futiles, les a livrés à leurs pensées faussées et à l'empire de leurs instincts corrompus, les laissant commettre les infamies que leurs esprits obnubilés imaginaient et que leurs sens pervers réclamaient.

    29 Dans leurs vies s'accumulent toutes sortes d'injustices et de perversités. L'amour de l'argent les possède. Ils sont saturés de méchanceté et d'envie. Des pensées homicides, un esprit de discorde et de querelle les animent. Rusés, fourbes, intrigants, perfides,

    30 ils sont toujours prêts à se dénigrer et à se calomnier les uns les autres — en secret ou au grand jour. Dans leurs cœurs, ils haïssent Dieu et blasphèment son nom. Violents et arrogants, ils prennent tout de haut; ils sont fanfarons et pleins d'eux-mêmes. Leurs esprits fourmillent d'inventions diaboliques. Ils méprisent leurs parents et se moquent de leurs devoirs familiaux. Légers, superficiels et insensés, ils sont inaccessibles aux bons conseils.31 Déloyaux et inconstants, ils n'ont pas de parole, pas d'affection naturelle, ils sont durs, impitoyables et dénués d'esprit de réconciliation.

    32 Ils savent fort bien que, dans l'ordre établi par Dieu, ceux qui agissent ainsi méritent la mort. Malgré cela, non seulement ils persistent dans leur voie, mais ils se réjouissent en voyant d'autres marcher sur leurs traces et ils se font leurs complices en les approuvant.