UA-63562856-1 UA-63562856-1

  • Le Sophar - Michel Pete - Pasteur pour les prisonniers

    http://www.dailymotion.com/video/xj6yxk_michel-pete-pasteur-pour-les-prisonniers_lifestyle

  • Le Sophar - michel Pete "la grâce nous sort de la crasse"

    http://www.dailymotion.com/video/xjag5c_michel-pete-la-grace-nous-sort-de-la-crasse_lifestyle

  • Le Sophar - Ephésiens 1 : 19-20

    Et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force. Il l’a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts,

    Ephésiens 1 : 19-20

     

    Dans la résurrection de Christ, comme dans notre salut, il a été mis en avant rien de moins qu’un pouvoir divin.

    Qu’est-ce que nous dirons de ceux qui pensent que cette conversion est accomplie par la libre volonté de l’homme, et qu’elle est due à sa propre qualité de disposition ?

    Lorsque nous verrons les morts ressusciter du tombeau par leur propre pouvoir, alors nous pourrons espérer voir des pécheurs impies se convertir de leur propre gré à Christ.

    Ce n’est pas par la parole qui est prêchée, ni par la parole qui est lue, mais tout retour à la vie procède du Saint-Esprit.

    Ce pouvoir fut irrésistible.

    Tous les soldats et les souverains sacrificateurs n’ont pas pu garder le corps du Christ dans la tombe ; la mort elle-même ne pouvait pas retenir Jésus dans ses liens.

    Egalement irrésistible est le pouvoir mis en avant dans le croyant lorsqu’il est élevé en nouveauté de vie.

    Nul péché, nulle corruption, nul démon en enfer ni pécheur sur la terre, ne peut résister à la main de la grâce de Dieu lorsqu’il a l’intention de convertir un homme.

    Si notre Dieu omnipotent dit : "Tu seras," l’homme ne dira pas : "je ne le veux pas." Observons que le pouvoir qui a ressuscité Christ de la mort était glorieux.

    Il a renvoyé l’honneur sur Dieu et a semé la consternation dans les hôtes du mal.

    Et ainsi il y a une grande gloire pour Dieu dans la conversion de chaque pécheur.

    C’était un pouvoir éternel.

     

    Christ ayant été ressuscité de la mort est vivant ; la mort n’a aucune autorité sur lui.

    Il en est de même pour nous, qui avons été ressuscités de la mort (de notre vaine manière de vivre), nous ne retournons pas à nos œuvres mortes, ni nos anciennes corruptions, mais nous vivons en Dieu.

    Parce qu’il vit nous vivons aussi.

    Parce que nous sommes morts, et notre vie est cachée avec Christ en Dieu.

     

    De la même façon que Christ a été ressuscité de la mort par la gloire du Père, nous devons aussi marcher en nouveauté de vie.

    Pour finir, il faut remarquer dans le texte l’union de la nouvelle vie à Jésus.

    Le même pouvoir qui a élevé la Tête, contrôle la vie dans les membres.

    Quelle bénédiction que d’être ramené à la vie, et de vivre avec Christ !