UA-63562856-1 UA-63562856-1

  • Deux portes !

    Deux portes … Deux Chemins … Deux fins …

     

     

    Remarquons-le bien, il y a deux portes, deux chemins et deux fins.

    Les portessont distinctes, les chemins différents et les fins, bien qu'éternelles, l'une et l'autre sont absolument opposées.

    Il y a une porte large donnant accès à un chemin spacieux, où la foule se presse.

    Il y a une porte étroite qui s'ouvre sur un chemin resserré, où marche un petit nombre de personnes.

    Au bout de l'un des chemins est la perdition, donc le malheur éternel, mais au bout de l'autre chemin est la  vie, ce qui signifie le bonheur éternel auprès de Dieu.

    C'est à nous de décider sur lequel nous voulons marcher.

    Oh ! Combien ce choix est important et sérieux !

    Cher lecteur, sur lequel de ces deux chemins êtes-vous ?

    Examinons à fond, si vous le voulez bien, ce que sont l'un et l'autre de ces deux chemins.

    En venant au monde, nous entrons tous par la porte large. 

    Dès le début de notre vie, nous sommes introduits dans le « chemin spacieux», qui a pour fin la perte et la souffrance, puisque nous y sommes sans DIEU.
    Tous, sans exception, nous sommes       descendants d'Adam, homme pêcheur, révolté contre Dieu et de ce fait chassé loin de lui et placé sous le jugement.

    Adam a communiquéà l'humanité le péché dont il a été coupable, et c'est à cause de sa désobéissance que tous nous naissons pécheurs, selon Romains 5 : 12.  « C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché,... » 

    Par un seul homme, Adam, le péché est entré dans le monde et le péché est bien ce qui caractérise le chemin spacieux, puisque tous ceux qui le suivent ont le cœur éloigné de Dieu et ne se soumettent pas à sa volonté.

    Aux yeux de Dieu qui sonde les cœurs et ne peut se tromper, tous ont péché, tous ont le cœur tortueux par-dessus tout et méchant : « Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant: Qui peut le connaître?   Jérémie 17:9 »

     

    Le chemin spacieux, c'est le chemin où nul n'est gêné pour suivre ses penchants, pour chercher ses propres intérêts. Sur le chemin spacieux il y a de place pour tous ceux qui se moquent de Dieu et ceux aussi qui, tout en ayant de bons sentiments, exercent des œuvres charitables, mais vivent cependant loin de DIEU.

    Au bout de ce chemin est la perdition.

    La perdition !

    Quel mot solennel !

    La perdition !

    C’est l'éternelle séparation d'avec Dieu, c'est le tourment éternel.

    Sous quelles sombres images la perdition nous est présentée.

    Dans ce lieu terrible, « l'étang de feu » où seront jetés tous les tièdes, les incrédules, les menteurs, jamais un rayon d'espérance ou une lueur de grâce ne pénètrera :

    « Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort. »  Apocalypse 21 : 8

    C'est dans ce lieu de terreur et de désespoir qu'aboutit le chemin spacieux, et cela sous 'effet du juste jugement de Dieu qui ne peut recevoir en sa sainte présence des âmes salies par le péché, et qui punit ceux qui ne se sont pas soumis à sa sainte volonté.

    Si vous êtes encore sur le chemin spacieux, avec la foule qui marche vers la perdition, arrêtez-vous et écoutez la voix du Seigneur qui vous dit : « Entre par la porte étroite ».

    Cher ami lecteur, je vous en supplie, ne fermez pas votre cœur à l'invitation divine, mais entrez dès maintenant par la porte étroite.

    Dieu, dans sa miséricorde infinie, a ouvert la porte du salut à tous ceux qui veulent suivre le chemin de la vie !

    Quelle est cette porte étroitequi seule nous introduit dans la vie bienheureuse de l'éternité ?

    CETTE PORTE C'EST JESUS-CHRIST !

    Pour être introduit dans le ciel, il nous faut nous présenter tel que nous sommes, dépouillés de tout, afin de tout recevoir de CHRIST.

     

    En venant ainsi à lui, repentant, humilié, mettant toute notre confiance en lui, alors... le Seigneur nous recevra, car II a dit : « Je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi » (Jean 6 : 37).Si la porte est étroite, le chemin l'est aussi. C'est un chemin de renoncement à soi-même, et cela encore c'est Jésus-Christ qui nous l'apprend par sa Parole : « Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me suive » (Mat. 16:24).

    Le chemin étroit est un chemin de luttes et de combats.

    On a besoin de veiller constamment, c'est un chemin de séparation d'avec le monde et le péché, mais c'est le chemin sur lequel Jésus a marché, et, en suivant ses pas, en le considérant comme notre chef et notre modèle nous ne risquons absolument pas de nous égarer.

    Sur ce chemin... nous sommes gardés par la puissance de DIEUet jouissons de sa paix.

    Nous sommes soutenus dans nos épreuves.

    La vie qui nous est réservée n'est pas une vie périssable, ni une vie de souffrances.

    Non, c'est une vie éternelle auprès de Dieu.

    Là nous vivrons dans la paix, la joie et le repos parfait.

    Toutes larmes seront essuyées, le péché et toutes ses conséquences n'existeront plus.

    Satan aura été lié et jeté dans l'abîme.

     Tous ceux qui seront entrés par la porte étroite et auront suivi le Christ sur le chemin sur lequel il nous invite à marcher pour notre bonheur éternel, seront pour toujours avec LUI, éternité glorieuse, jouissant pleinement du bonheur éternel.

    Chers amis, vous qui n'avez pas  encore pris position, quel chemin allez-vous choisir ?

    Le chemin spacieux qui mène à la perdition ou le chemin étroit qui mène à la vie ?

     

    Décidez-vous maintenant, vous qui lisez ces lignes, alors que Dieu vous inviteà entrer par cette porte étroite qui vous conduira à la vie éternelle.

     

    Dieu dit :

    Au temps favorable je t'ai exaucé, Au jour du salut je t'ai secouru.

    Voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut.

    2 Corinthiens 6:2