UA-63562856-1 UA-63562856-1

OU SE TROUVE L'ÉGLISE DE JÉSUS-CHRIST? ...la dernière heure (1 Jean 2:15-27)

18 - Petits enfants, c'est la dernière heure, et comme vous avez appris qu'un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists: par là nous connaissons que c'est la dernière heure.

19 - Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n'étaient pas des nôtres; car s'ils avaient été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous,

mais cela est arrivé afin qu'il soit manifeste que tous ne sont pas des nôtres. 20 - Pour vous, vous avez reçu l'onction de la part de celui qui est saint, et vous avez tous de la connaissance. 21 - Je vous ai écrit, non que vous ne connaissiez pas la vérité, mais parce que vous la connaissez, et parce qu'aucun mensonge ne vient de la vérité. 22 - Qui est menteur, sinon celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l'Antéchrist, qui nie le Père et le Fils. 23 - Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; 23 - quiconque se déclare publiquement pour le Fils a aussi le Père. 24 - Que ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous.  24 - Si ce que vous avez entendu dès le commencement demeure en vous, vous demeurerez aussi dans le Fils et dans le Père. 25 - Et la promesse qu'il nous a faite, c'est la vie éternelle.  26 - Je vous ai écrit ces choses au sujet de ceux qui vous égarent. 27 - Pour vous, l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n'avez pas besoin qu'on vous enseigne; mais comme son onction vous enseigne toutes choses,  qu'elle est véritable, et qu'elle n'est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu'elle vous a donnés.»

~~~~~~~~~~~~~~~

 

COMMENTAIRE

 

~~~~~~~~~~~~~~~

 

Du temps de L'Apôtre Jean, vers la fin de sa vie où tous ses compagnons de service, ses chers collègues, tous ceux qui avaient eu part au même ministère, sont maintenant morts violemment : l'un a été crucifié, un autre décapité, un autre par l'épée, un autre sur un bûcher... Il ne reste que Jean, seul sur une île déserte ayant comme toit pour abri celui d'une grotte humide... 

 

Jésus n'avait-il pas répondu à l'un de ses disciples, «Si je veux que celui-ci demeure jusqu'à ce que je vienne, que t'importe, toi suis-moi». 

Quoi qu'il en soit, parvenu à la fin de sa vie, Jean pouvait déjà pressentir les premiers signes de déclins de L'Eglise de son Seigneur, car déjà quelques-uns commençaient à faire autorité et à semer une semence infecte qui commençait à produire une division qui allait engendrer l'éclatement de La Vérité, la disparition du vrai culte et la main mise sur le peuple de Dieu. 

Aidé par le pouvoir politique Romain qui ne parvenait pas à éradiquer ces chrétiens fidèles à la foi de leur pères, ce pouvoir qui commençait lui aussi à décliner, mis l'argent et le pouvoir entre leurs mains et L'Eglise officielle se mît à prendre un autre sentier que celui que lui avaient tracé les Apôtres du Seigneur Jésus-Christ. Ils s'engagèrent dans le paganisme et empruntèrent leurs dieux et leurs auréoles et côtoyèrent des esprits Sataniques et se mirent à inventer une multitude de dogmes mensongers sèment la confusion totale dans les esprits des gens. Ils devinrent despotiques, immoraux, cupides, meurtriers, faux docteurs, perfides, arrogants, orgueilleux, condescendants, hypocrites, cruels, tortionnaires, menteurs et intrigants. Tandis que dans l'ombre, ceux qui n'avaient pas suivis les œuvres des ténèbres de la majorité agissante, enseignèrent en cachette à leurs enfants la vraie foi des premiers Apôtres.

Les siècles passèrent, la Réformation vint, apportant un peu de lumière au sein de ces épaisses ténèbres, mais à nouveau, cette Réformation se replia sur elle-même en se donnant des chefs qui adoptèrent différentes interprétations des Saintes Écritures qui devinrent alors très particulières ; d'où sont nés les dénominations Évangéliques que nous connaissons tous aujourd'hui. 

La question que se posent de nombreux chrétiens de cœur est la suivante :  

«Mais où se trouve la véritable Eglise aujourd'hui ?»

Soyez rassurés chers frères et sœurs qui vivez votre foi sincèrement soit dans une Eglise locale, dans laquelle vous souffrez de ses inconséquences morales et spirituelles (œcuménisme, désobéissance totale et mépris total des saints commandements de la Parole de Dieu, tenue vestimentaire indécente, langage grossier, etc...) ; soit en restant chez vous parce que vous opposant à toutes ces choses, vous êtes rejetés de partout... 

Je le répète, soyez rassurés, le Seigneur ne tient pas compte des murs d'une Eglise ni de ses moyens techniques, ni de ses pasteurs vêtus de costumes à 3000€, ni de sa belle voiture, ou de sa belle maison... Certes pas, il regarde votre cœur et votre désir de Lui être agréable en faisant tous vos efforts pour vous conformer à sa Parole, en haïssant le monde et les choses qui sont en son sein. 

Le Seigneur Jésus nous a dit — «Là où deux ou trois sont assemblés en mon Nom, je suis intégré au milieu d'eux.» 

L'Eglise fidèle se trouve donc ici et là, un peu partout dans le monde, là où deux ou trois se rassemblent dans la simplicité de Christ pour louer Dieu en le remerciant de ses grâces quotidiennes qui surabondent. 

La dernière heure 

Vers la fin du premier siècle, l’Apôtre Jean s'exprimait déjà ainsi «Petits-enfants, c'est la dernière heure,». l'apôtre Pierre également employait une autre formulation, mais qui revient au même «La fin de toutes choses est proche.» Deux milles ans plus tard, qu'en est-il? Les événements qu'annoncent les Prophéties ne sont-ils pas encore bien plus proches? Ne sont-ils pas devenus imminents? 

Les Prophéties qui ont annoncé la première venue du Juste, la trahison de Judas, sa mort et sa résurrection ont pris entre mille-cinq-cent ans et quatre-cent-cinquante ans pour s'accomplir. Tout ce que la Bible a prédit s'accomplira assurément. Nous sommes parvenus aux derniers instants du temps de la Grâce. Les premiers chrétiens étaient enseignés à rester vigilants dans l'objectif du Retour du Seigneur Jésus-Christ. A plus fortes raisons, deux milles ans plus tard devons-nous l'être également, avec d’autant plus d’intensité et de passion pour l’Espérance vivante qu’Il nous a laissée! J’ai bien peur qu’il n’en soit pas ainsi.

Il est manifeste que la majorité des chrétiens d'aujourd'hui n'attendent pas vraiment le Retour du Juste. Certains l'évoquent subrepticement mais leur manière d'agir en paroles ou en actes démontrent tout le contraire : Ils ne l'attendent pas. Ce Retour ne brûle pas leurs entrailles dans un Amour passionné. Pourtant, tous les signes avant-coureurs annoncés par le Seigneur sont en cours de leurs accomplissements. 

Le premier signe révélateur annoncé par le prophète Ezéchiel au chapitre 36 et par le Seigneur Jésus-Christ Lui-même c'est partiellement accompli le 14 mai 1948 : L'Etat Hébreu était officiellement proclamé. Rien que par ce seul signe, nous savons que nous vivons vraiment la dernière heure.  

Tous ne sont pas des nôtres(v. 19c)

Ce verset prophétique comme je l'ai évoqué plus haut, concerne premièrement l'Eglise Catholique et toutes ses consœurs qui, à partir de l'empereur Romain Constantin (333 ap. J-C) soi-disant «très chrétien», fut rejetée par le Seigneur à travers les Lettres prophétiques de Pergame(1) Thyatire(2) et de Laodicée(3). Mais ce verset 19 ne concerne pas seulement une entité religieuse mais tout également tout individu se prétendent chrétien, s'implante dans une quelconque église Évangélique, semble arborer une attitude de chrétien, participant régulièrement aux offices et s'engage dans une quelconque responsabilité et devient parfois même, le responsable principale.

Toutes ces apparences ne signent pas pour autant leur appartenance à la Famille de Dieu. Certaines de ces personnes peuvent quitter la véritable «Eglise» et s'implanter à nouveau ailleurs en fondant une nouvelle organisation religieuse dans laquelle sera assemblées toutes les doctrines qu'ils tentaient d'imposer dans sa précédente situation.

Le «Faux» s’inscrit avec toujours plus de persuasion dans la Chrétienté qui revendique être la «Vérité» universelle. 

L'apôtre Jean insiste bien que tous ceux qui sont dans L'Eglise du Christ ne sont pas tous de véritables chrétiens. C'est ce que tentent d'occulter certains enseignants des mouvances dites charismatiques, Pentecôtistes, Apostoliques et d'autres encore afin de renforcer leurs fausses doctrines de la perte du salut. 

«Ils sont sortis du milieu de nous» (v. 19a) 

C'est à dire, ils se sont écartés ou éloignés de la Révélation divine sur le plan doctrinal. De telle sorte, que leur écart de doctrine est si grand, c'est comme s'ils quittaient un lieu pour aller dans un autre complètement différent : le ciel pour l'enfer. Hier, ceux qui reniaient le Fils, prenaient quand même la liberté de s'appeler "chrétien", comme aujourd'hui, ceux qui enseignent un autre évangile que celui que nous trouvons dans les enseignements des apôtres, se déterminent comme étant l'"Eglise" officielle ou universelle, j'ai parlé de l'église Catholique, Orthodoxe et Anglicane ; ainsi que toutes les autres dénominations évangéliques qui se sont éloignés de la Révélation fondamentale de Jésus-Christ comme par exemple : le "Mouvement Warren", les Adventistes, les Juifs Messianiques. 

~~~~~~~

NOTES

~~~~~~~

1) Grec : "per gamos" qui signifie littéralement "pour le mariage'. 

2) Grec : Tiré du verbe "Thuo" qui signifie "sacrifier" 

3) Grec : "Laodikeia" qui signifie "Justice du peuple" 

SAMUEL L'HERMITTE

 

 

Commentaires

  • Bonjour mon cher ami et frère Alain,

    Je te remercie beaucoup pour ce partage. Cette étude est une suite de mes méditations quotidiennes sue les lettres apostoliques que je suis en train de lire en ce moment.

    J'ai commencé en septembre 2013 une énième lecture suivi de la Genèse à l'Apocalypse, et de ce rare système de lecture minutieuse que j'utilise prend beaucoup de temps mais m'apporte vraiment beaucoup sur ma relation et la connaissance de notre Seigneur Jésus.

    J'espère que tu vas biens mon ami et que tu supportes patiemment les soucis de la vie par la grâce de Jésus.

    Samuel

    Philippiens 1:8

  • heureux de partager avec le monde entier le don que Dieu t'as donné !
    Joyeux noël en Jésus-Christ notre Seigneur et Sauveur.

  • Merci mon cher Alain, je t'ai écris en privé sur ton Facebook (Message très important et urgent)

    Voici un petit complément à cette étude qui s'enrichit sur le thème de la première Lettre pastorale de 1 Jean 4.

    Peux-tu le copier/coller à la suite du dernier chapitre et avant les "Notes"

    TITRE EN GRAS---> Les faux docteurs, faux prophètes et faux évangélistes sont toujours écoutés

    Pourquoi ces faux serviteurs sont-ils écoutés, adulés et ont acquit une notoriété quasi mondiale? La réponse pourrait être «parce qu'ils sont envoyés par Dieu». Mais l'on sait que le monde n'écoute pas la Vérité. Nous avons donc la réponse à cette question en (1Jean 4:5-6) :

    «5 - Eux, ils sont du monde;

    5 - c'est pourquoi ils parlent d'après le monde,

    5 - et le monde les écoute.

    6 - Nous, nous sommes de Dieu;

    6 - celui qui connaît Dieu nous écoute;

    6 - celui qui n'est pas de Dieu ne nous écoute pas :

    6 - c'est par là que nous connaissons l'Esprit de la vérité et l'esprit de l'erreur.»

    Le discernement est donc simple, dans le sens que le monde ne peut parler selon La Vérité exprimée dans les Saintes Écritures. De ce fait, lorsqu'un chrétien, né de nouveau selon (Jean 3:3-8), scellé du Saint-Esprit selon (Éphésiens 1:13-14 ~ 1 Corinthiens 12:13), mis en présence devant un faux prophète ou faux docteur ou faux évangéliste ou (télé évangéliste) ou faux pasteur ou faux ancien, sera immédiatement averti en son esprit que Le Mensonge est devant lui et que La Vérité est parodiée par un ou plusieurs fils du diable. Il fera donc la différence entre "L'Esprit de Vérité" et "l'esprit de l'Erreur".

Les commentaires sont fermés.