UA-63562856-1 UA-63562856-1

  • 2 corinthiens 10 v3 à 5 la Bible

    3  Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair.

    4  Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses.

    5  Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ.

     

  • Obsèques

    Souviens-toi de Jésus-Christ, issu de la postérité de David, ressuscité des morts, selon mon Évangile, pour lequel je souffre jusqu’à être lié comme un malfaiteur. Mais la parole de Dieu n’est pas liée. C’est pourquoi je supporte tout à cause des élus, afin qu’eux aussi obtiennent le salut qui est en Jésus-Christ, avec la gloire éternelle. Cette parole est certaine : Si nous sommes morts avec lui, nous vivrons aussi avec lui ; si nous persévérons, nous règnerons aussi avec lui ; si nous le renions, lui aussi nous reniera ; si nous sommes infidèles, il demeure fidèle, car il ne peut se renier lui-même.

    ( 2 Timothée 28/13)

    Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement, de même Christ, qui s’est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut.

    (Hébreux 9 v 26/27)

    Obsèques

    On pouvait lire dans la vitrine d'une compagnie d'assurance :

    “Sept français sur dix n'ont jamais parlé de leurs obsèques.

    Pour vous, est-ce un sujet tabou ?

    Il est vrai que cette issue, la mort du corps, la rupture avec tout ce qui faisait notre vie sur la terre, est difficile à envisager Et pourtant, s'il y a une chose certaine, c'est bien celle-là! Aussi c'est une mesure de prévoyance d'y penser, et pas seulement pour éviter un surcroit de souci à ceux qui restent peut-être avez-vous tout réglé pour ce jour-là. Mais avez-vous pu dire à vos proches que, pour vous, la mort vous introduire dans la présence de Jésus, votre Sauveur ? Jésus l’affirmait déjà au malfaiteur repentant crucifié à côté de lui :

    “Aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis" (Luc 23. 43).

    Pour ceux qui n'ont pas cette espérance, la Bible dit qu'après la mort, il y aura le jugement. Terrible situation que de comparaitre seul, avec tout son passé, devant le Dieu saint. Quelle différence quand, le jour des obsèques, on sait que le corps de celui qu’on ensevelit ressuscitera parce qu'il a cru en Jésus-Christ !

    On sait qu'en un clin d'œil, quand Jésus reviendra, son corps transformé sera joint à son âme pour former un être nouveau, pour être "toujours avec le Seigneur". Comment ne pas vous engager à faire la démarche essentielle pour ce jour ? Jésus disait :

     

    “Moi, je suis la résurrection et la vie : celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra; et quiconque vit et croit en moi ne mourra pas, â jamais. Crois-tu cela ?” (Jean 11. 25, 26).

  • Les promesses de Dieu

    L’alphabet des promesses de Dieu

     Romains 4

    20  Il ne douta point, par incrédulité, au sujet de la promesse de Dieu ; mais il fut fortifié par la foi, donnant gloire à Dieu,

    21  et ayant la pleine conviction que ce qu’il promet il peut aussi l’accomplir.

    Une croyante âgée disait : “Les soucis ne m'empêchent pas de dormir. Je dis au Seigneur : “Prends soin de mes affaires et donne-moi du repos afin que demain je reprenne mon travail". Et si les soucis me reviennent à l'esprit, je me mets à réciter l'alphabet des promesses de Dieu."Nombreuses sont en effet les promesses contenues dans la Bible. A qui s'adressent-elles ? A tous ceux qui ont mis en Dieu leur confiance, qui ont accepté le don du salut par la foi en Jésus Christ. Ils sont alors les enfants d'un Père céleste qui les aime, les connaît, et sait que le doute, le découragement, le poids des soucis pourront surgir à n’importe quel moment. Aussi Dieu a-t-il consigné dans sa Parole des promesses qui couvrent tous les domaines d'interrogation : les caractères de Dieu, le salut de l’âme, l’au-delà, les besoins divers de la nature humaine, la réponse de Dieu à la foi, l'épreuve, la bénédiction en réponse à la fidélité..' Le chrétien doit s'approprier ces promesses divines, c'est-à-dire considérer qu'elles sont pour lui. Croire ce que Dieu a promis l’honore, et Dieu honore la foi. Chrétiens, accrochons-nous avec détermination aux promesses divines, et puisons en elles les forces nécessaires dans l'adversité. Ne nous privons pas nous-mêmes de notre plus grand réconfort, en oubliant ou en mettant en doute les promesses de Dieu. Car il y a une promesse pour chaque situation, si tragique soit-elle. (â suivre)