UA-63562856-1 UA-63562856-1

  • Le Sophar - La loi Royale


    podcast
    Photo 003.jpgPour ceux et celles qui ne sont pas chrétiens, que nous encourageons à devenir par la foi en Jésus-Christ

     ----------------------

    Pour encourager les Chrétiens à découvrir le

    "Tout Accompli" de Jésus-Christ

     

     

     

     

    Vivre l’Evangile

    c’est prendre plaisir à s’efforcer d’accomplir les deux commandements fondamentaux

    Évangile selon Marc 12:30/31

    Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu,

    de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force.

    Voici le second:

    Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

    Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là

    En effet, il n’y a pas de plus grand commandement  que ceux-là, croire dans la possibilité d’accomplir cette loi royale, c’est d’abord replacer nos valeurs là ou elles doivent être et veiller à cela avec lucidité, et persévérance.

    Un revivaliste écrivait sur l’importance de sonder sa vie chaque jour, de s’examiner à la lumière de la Bible, de ne pas lésiner sur notre attention à vivre selon les enseignements du Seigneur.

    L’état actuel de l’Église est le résultat de la passivité et du laxisme spirituel. « Cependant mon peuple m'a oublié, il offre de l'encens à des idoles; Il a été conduit à chanceler dans ses voies, à quitter les anciens sentiers, pour suivre des sentiers, des chemins non frayés. Jérémie 18:15  Nous devons revenir aux anciens sentiers  et Ainsi parle l'Eternel: Placez-vous sur les chemins, regardez, Et demandez quels sont les anciens sentiers, quelle est la bonne voie; marchez-y, et vous trouverez le repos de vos âmes! Mais ils répondent: nous n'y marcherons pas.  Jérémie 6:16

    Revenir aux anciens sentiers, revenir à vivre pleinement l’œuvre du Christ dans nos vies, notre salut est un grand salut, payé à un grand prix, le don de Jésus-Christ à la Croix !

    Replacer nos valeurs, repositionner nos priorités, nous avons trop longtemps vécu comme le monde, à l’image du monde, avec les mêmes principes que le monde.

    Lorsque l’on gratte un peu la dorure de nos vies, nous nous rendons vite compte que nous n’avons que peu de véritable impact aux yeux des païens, nous passons inaperçus, moulés dans la masse, coulés dans le même moule.

    Nous utilisons les mêmes artifices que le monde ; le paraître, le devenir, la reconnaissance des hommes plutôt que celle de Dieu.

    Nos valeurs se trouvent dans l’apparence, l’image extérieure. Nous jugeons les hommes au vu de l’épaisseur de leurs portefeuilles, « bénis soit Dieu » notre communauté est riche d’argent, riche de membres influents dans cette société, riche de bâtiments, de salles luxueuses et rutilantes de dorure ! Pourtant n’avons-nous pas, nous chrétiens évangéliques, pentecôtistes, protestés contre ces choses, qui étaient « l’apanage » du catholicisme, n’avons-nous pas revendiqués la simplicité extérieure et la richesse du cœur ?

    Nous nous sommes laissés envahir par le monde, pire par l’esprit du monde, et nous croyons que Dieu va susciter un réveil dans notre génération, nous serions incapables d’assumer la charge de milliers de gens cherchant à connaître Dieu.

    Un réveil ? OUI, mais d’abord dans nos cœurs, d’abord dans nos communautés, d’abord dans nos maisons !

    Je suis dur ? Peut-être, mais il en va de notre responsabilité devant Dieu à l’égard de notre génération, que dirons-nous lorsque nous comparaitrons devant le tribunal de Christ ? Que dirons-nous ? Au vu des milliers de païens qui tombent dans les tourments de l’enfer sans que nous leurs ayons crié : « sauvez vous de cette génération perverse et corrompue. La solution : JESUS ! » Sans leurs avoir montrés notre amour pour Jésus et Son Corps qui est l’Église. Notre unité dans la diversité, notre courage à proclamer la Vérité. Proclamer la Vérité dans les bons comme dans les mauvais jours, dans les occasions favorables ou non. Intercéder pour les pécheurs, par la prière à Notre Père, combattre le bon combat de la foi en Jésus-Christ notre Seigneur !

     Oui, parce que tu aimes Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force, tu vas changer, tu vas tout faire pour Lui plaire, Dieu regarde au cœur.

    Notre situation spirituelle actuelle est vieille comme le monde, elle n’est pas irréversible, au contraire tout peut changer, nous pouvons ensemble nous chrétiens, changer la situation de notre génération, amener le plus grand nombre  à connaître Jésus, parce que nous sommes attachés à cette loi Royale :

    « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

    Nous pouvons changer ! Revenir aux anciens sentiers ! Levons bien haut l’étendard de la Croix ! Saisissons-nous de la réalité de Jésus ! Pas d’autres solutions, pas une religion, pas une dénomination, mais un humble retour au service du Maître !

    Oui, parce que tu aimes Dieu, tu es appelé à aimer ton prochain, son avenir éternel va devenir pour toi une préoccupation, tu es  sans cesse attentif aux besoins qui nous entourent, prêt à aider les déshérités et les blessés du chemin, les aider par de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions. 

    Alors nous vivrons un réel bonheur à accomplir la loi Royale enseignée par Jésus !

     

    « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

     

    Que la Grâce de Dieu manifestée en Jésus-Christ vous soit multipliée par la Communion de Saint-Esprit

     

     

     

     

  • Tout va bien jusque-là!

    Le Fils de Dieu… m'a aimé et… s'est livré lui-même pour moi.

    Galates 2. 20

    Toi, mon âme, repose-toi paisiblement sur Dieu; car mon attente est en lui.

    Psaume 62. 5

    Tout va bien jusque-là!

    Cette formule était devenue la devise de Steve, acteur légendaire et grand aventurier. Dieu n'avait aucune place dans sa vie. À quelqu'un qui lui demandait s'il croyait en Dieu, il répondit: “Je crois en moi”. À 49 ans, il révéla à un de ses amis: “J'ai échappé à la mort si souvent que parfois je me demande pourquoi je suis encore en vie. C'est comme si quelqu'un qui me surveillait avait pris soin de moi toutes ces fois”.

    À cette époque, Steve eut souvent l'occasion de discuter avec un chrétien au sujet de Dieu et de la Bible. Jusque-là il ne s'intéressait qu'à l'argent, au succès et aux plaisirs de la vie, mais maintenant le souvenir de ses péchés troublait sa conscience. À la suite de ces contacts, il trouva le pardon et la paix par la foi en Jésus Christ. Quelques semaines plus tard, il découvrit qu'il était atteint d'un cancer incurable. Sa vie sur la terre allait s'achever, mais son âme était en paix. Steve savait qu'il avait la vie éternelle parce qu'il croyait au Fils de Dieu. Paisiblement il put s'appuyer sur son Sauveur dans les derniers mois de sa vie. C'est ainsi qu'à 50 ans il entra dans l'éternité.

    Cette paix intérieure, Jésus la donne encore aujourd'hui à tous ceux qui sont chargés et inquiets: “Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi, je vous donnerai du repos(Matthieu 11. 28).

  • Tout va bien jusque-là!

    Le Fils de Dieu… m'a aimé et… s'est livré lui-même pour moi.

    Galates 2. 20

    Toi, mon âme, repose-toi paisiblement sur Dieu; car mon attente est en lui.

    Psaume 62. 5

    Tout va bien jusque-là!

    Cette formule était devenue la devise de Steve, acteur légendaire et grand aventurier. Dieu n'avait aucune place dans sa vie. À quelqu'un qui lui demandait s'il croyait en Dieu, il répondit: “Je crois en moi”. À 49 ans, il révéla à un de ses amis: “J'ai échappé à la mort si souvent que parfois je me demande pourquoi je suis encore en vie. C'est comme si quelqu'un qui me surveillait avait pris soin de moi toutes ces fois”.

    À cette époque, Steve eut souvent l'occasion de discuter avec un chrétien au sujet de Dieu et de la Bible. Jusque-là il ne s'intéressait qu'à l'argent, au succès et aux plaisirs de la vie, mais maintenant le souvenir de ses péchés troublait sa conscience. À la suite de ces contacts, il trouva le pardon et la paix par la foi en Jésus Christ. Quelques semaines plus tard, il découvrit qu'il était atteint d'un cancer incurable. Sa vie sur la terre allait s'achever, mais son âme était en paix. Steve savait qu'il avait la vie éternelle parce qu'il croyait au Fils de Dieu. Paisiblement il put s'appuyer sur son Sauveur dans les derniers mois de sa vie. C'est ainsi qu'à 50 ans il entra dans l'éternité.

    Cette paix intérieure, Jésus la donne encore aujourd'hui à tous ceux qui sont chargés et inquiets: “Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi, je vous donnerai du repos(Matthieu 11. 28).