UA-63562856-1 UA-63562856-1

Le trône de la grâce

le voile déchiré.jpg

 

 

 

"Ainsi donc, frères, nous avons au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire par la route nouvelle et vivante qu'il a inaugurée pour nous au travers du voile, c'est-à-dire de sa chair" Hébreux 10 v 19-20

"Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, Afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, Pour être secourus dans nos besoins". Hébreux 4 v 16

Lors d'un culte du dimanche, le Frère, présidant la louange, intervient par une invitation à nous approcher de la croix, pour recevoir de Dieu... plein de bonnes choses !

À ce moment, je suis interpelé par deux vérités fondamentales :

La première : ce que la Bible appelle le rassemblement des saints ; si nous sommes présents à un culte d'adoration, il ne peut y avoir dans ce lieu que des saints en Jésus-Christ !
Homme et femme ayant fait l'expérience de la nouvelle naissance !

La deuxième : S'il en est ainsi pourquoi nous demander de nous approcher de la croix ?

L'expérience de la croix est derrière moi, et je m'en souviens comme d'un jour glorieux, le plus grand jour de ma vie et j'ai dit : Oui, à Jésus, et non, au monde et à Satan, le jour où Jésus m'a fait sortir du marché des esclaves du péché et de la mort, jour glorieux où j'ai été régénéré, recréé, blanchi, justifié, déclaré comme n'ayant jamais commis de péchés, lavé dans le Précieux Sang de Jésus !

Le jour où je suis devenu un homme nouveau, le Saint-Esprit m’a pris par la main pour me conduire à l’écart, et me rendre apte à servir le Dieu vivant, à avoir le privilège de devenir ouvrier avec Dieu !

Tout cela grâce à Jésus, par Jésus, pour Jésus ! Alléluia !

Donc, pourquoi m’inviter à m’approcher de la croix, pour recevoir ce que j’ai déjà reçu ?

Le salut !

Oui, je suis sauvé, si je meurs là, maintenant, je sais où je vais !
-
J’en profite pour te demander, lecteur, sais-tu où tu irais, si tu mourais aujourd’hui ?

La Bible dit :
Qu’il est donné à tous les hommes de mourir une fois…après quoi, le ciel ou l’enfer !

À toi de répondre !

Donc, pendant cet appel, je prends conscience que les chrétiens (dans le sens biblique) vont sortir de ce lieu n'ayant pas eu la bonne directive, le bon conseil, pour déguster les mets succulents préparés pour eux !

« Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. »

Oui, Chrétien, approche-toi du trône de Dieu pour recevoir la miséricorde, la grâce, le secours, la solution à tes besoins !

Plus besoin d’aller pour ce qui te concerne, chrétien, à la croix de Golgotha !

Que la croix soit pour toi un sujet de gloire et de Victoire !

Une expérience vécue et qui n’est plus à vivre, si tu es, en et à Jésus-Christ !

La croix représente pour nous le summum de l’amour de Dieu pour l’humanité entière, passée, présente et à venir !
À la croix, nous déposons nos fardeaux, nos péchés passés, présents et à venir, toute notre vie au pied du Maitre !

À la croix, je m'identifie en la mort, de Jésus, c'est pour moi qu'il meurt, à ma place, à cause de ma vie dissolue de péchés et de transgressions, de ma rébellion à l'égard de Dieu !

Voilà ce qu’est l’expérience de la croix, le commencement, une mort et une résurrection, la ligne de départ, d’une vie nouvelle avec Dieu, un merveilleux voyage, dont le terme, est la vie éternelle dans la présence de Dieu !

Par l’œuvre de la croix de Jésus, le trône de Dieu est devenu le trône de la grâce.

Ce, qui était inaccessible, est devenu accessible, ce qui était impossible est devenu possible, pendant mon pèlerinage terrestre, il m'est accordé de pouvoir à tout moment, à chaque instant, d'entrer dans la présence de Dieu, de prendre à pleines mains, les diverses grâces dont je suis propriétaire, par adoption ; Jésus-Christ est devenu mon frère et je suis l’héritier du grand Roi ! dit le merveilleux cantique.

Devant le trône !
Dans la présence de Dieu !
Jésus mon frère mon avocat !
Héritier de Dieu ! Dieu mon Père !

Un grand mystère, mais mystère qui nous est révélé par le Saint-Esprit qui habite en nous !
Le Saint-Esprit en nous, sur nous, avec nous, quel merveilleux programme !

« … Dieu a voulu faire connaitre quelle est la glorieuse richesse de ce mystère parmi les païens, savoir : Christ en vous, l'espérance de la gloire » Colossiens 1:27

Je me surprends souvent à n’utiliser qu’une partie infime des possibilités que m’offrent les différents programmes informatiques, mis à ma disposition, pourquoi ?

Incrédulité, quand à la véracité de ce qui est annoncé, non, mais certainement par autosatisfaction, je me contente de peu de choses, ou … paresse ?

Un tout, certainement, une attitude, des mauvaises habitudes, une manière d’être, de faire … j’ai toujours fait comme ça ! Diront certains.

Des milliers de chrétiens passeront leur pèlerinage terrestre, en ayant manqué bien des bénédictions, bien des grâces, qui étaient à leurs dispositions au trône de Grâce.

Ayant la position d’enfant de Dieu, mais ne profitant des privilèges qui y sont attachés.

Quelqu’un disait un jour :
Les chrétiens ressemblent à un homme qui reçoit un chèque bancaire signé, en blanc (sans aucun montant), il peut y mettre la somme qu'il veut, et des encaissements du chèque, être à l'abri du besoin, pour le restant de ses jours.
Mais, plutôt que d’aller l’encaisser à la banque, il va chez l’encadreur faire un merveilleux cadre, pour y mettre le chèque et le pendre au mur de son salon !

Quel beau chèque, en blanc et signé, svp !
Quel merveilleux donateur !

L’homme termine sa vie terrestre, pauvre, misérable et dans la disette, mais avec un merveilleux chèque en blanc, et signé svp, accroché à son mur !
Dans un beau cadre !

Nombreux sont ceux d’entre nous, qui n’osent pas, n’y croient pas trop, doute même de la réalité des promesses : recevoir gratuitement, et de surcroit allez devant le trône de Dieu !

Être comblé de toute grâce …

Ne riez pas, regardez-vous, écoutez-vous … nombre de fois où vous avez douté, ou vous avez marché, comme enchainé, lié, par les soucis et les inquiétudes de la vie !

Le Diable ne peut plus rien faire, pour nous empêcher à la fin de notre voyage, d’entrer dans la gloire des Fils de Dieu !

Nous sommes, au bénéfice de la grâce, lavés dans le Précieux Sang de Jésus.
Par contre, sur la terre, Satan, le Père du mensonge, peut nous séduire, à ne pas croire ce que la Bible dit !
Nous faire douter de la Parole de Dieu, nous faire croire que nous en sommes toujours à la croix, que c’est notre bien !

Nous bloquer dans les balbutiements de la vie chrétienne, rester des enfants spirituels attendant encore et toujours le « biberon » … attention un enfant doit être un jour un adulte responsable, s’il reste un enfant, c’est qu’il a un handicap !

Tant que nous en restons là, nous ne sommes et ne pouvons être utiles dans le champ de Dieu, nous n'avons que peu d'impact sur notre génération, peu d'audace dans la manifestation de la foi et l'exercice de la piété, des assistés …

« Mon peuple est détruit, parce qu'il lui manque la connaissance.»

Dieu veut que nous soyons, des chrétiens spirituels, adultes et forts, profitants des multiples grâces, en réserve pour nous, devant le trône de Dieu !
« Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. » Hébreux 4: 16
Car :
« Aussi vrai que Dieu est fidèle,
la parole que nous vous avons adressée n'a pas été oui et non.
Car le Fils de Dieu, Jésus-Christ, qui a été prêché par nous au milieu de vous, par moi, et par Silvain, et par Timothée, n'a pas été oui et non, mais c'est oui qui a été en lui ; car, pour ce qui concerne toutes les promesses de Dieu, c'est en lui qu'est le oui ; c'est pourquoi encore l'Amen par lui est prononcé par nous à la gloire de Dieu.
Et celui qui nous affermit avec vous en Christ, et qui nous a oints, c'est Dieu, lequel nous a aussi marqués d'un sceau et a mis dans nos cœurs les arrhes de l'Esprit. »
2 Corinthiens 1 : 18 -22

Alors, Dieu ne sera plus seulement :
« Notre Père qui est aux cieux… »
Mais Il sera aussi :
« Christ en vous, l'espérance de la gloire »

Mon frère, ma Sœur, quelle différence lorsque nous prenons conscience de la présence, de la commune union, que nous avons avec notre Dieu trois fois Saint ; Père, Fils, Saint-Esprit !

La Croix de Jésus, puissance pour nous qui sommes sauvés, le seul moyen qui nous a introduits dans la présence de Dieu.

Le voile de séparation est déchiré, nous avons désormais un libre accès auprès du Père !

Approchez-vous de lui, Pierre vivante, rejetée par les hommes,
Mais choisie et précieuse devant Dieu
1 Pierre 2:4

Connaissez-vous l’histoire du contenu dans le contenant et du contenant dans le contenu ?

Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous,
demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.
Jean 15:7

Fraternellement en Jésus-Christ !

Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, Afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, Pour être secourus dans nos besoins. Hébreux 4: 16

Lors d'un culte du dimanche, le Frère, présidant la louange, intervient par une invitation à nous approcher de la croix, pour recevoir de Dieu... plein de bonnes choses !

À ce moment, je suis interpelé par deux vérités fondamentales :

La première : ce que la Bible appelle le rassemblement des saints ; si nous sommes présents à un culte d'adoration, il ne peut y avoir dans ce lieu que des saints en Jésus-Christ !
Homme et femme ayant fait l'expérience de la nouvelle naissance !

La deuxième : S'il en est ainsi pourquoi nous demander de nous approcher de la croix ?

L'expérience de la croix est derrière moi, et je m'en souviens comme d'un jour glorieux, le plus grand jour de ma vie et j'ai dit : Oui, à Jésus, et non, au monde et à Satan, le jour où Jésus m'a fait sortir du marché des esclaves du péché et de la mort, jour glorieux où j'ai été régénéré, recréé, blanchi, justifié, déclaré comme n'ayant jamais commis de péchés, lavé dans le Précieux Sang de Jésus !

Le jour où je suis devenu un homme nouveau, le Saint-Esprit m’a pris par la main pour me conduire à l’écart, et me rendre apte à servir le Dieu vivant, à avoir le privilège de devenir ouvrier avec Dieu !

Tout cela grâce à Jésus, par Jésus, pour Jésus ! Alléluia !

Donc, pourquoi m’inviter à m’approcher de la croix, pour recevoir ce que j’ai déjà reçu ?

Le salut !

Oui, je suis sauvé, si je meurs là, maintenant, je sais où je vais !
-
J’en profite pour te demander, lecteur, sais-tu où tu irais, si tu mourais aujourd’hui ?

La Bible dit :
Qu’il est donné à tous les hommes de mourir une fois…après quoi, le ciel ou l’enfer !

À toi de répondre !

Donc, pendant cet appel, je prends conscience que les chrétiens (dans le sens biblique) vont sortir de ce lieu n'ayant pas eu la bonne directive, le bon conseil, pour déguster les mets succulents préparés pour eux !

« Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. »

Oui, Chrétien, approche-toi du trône de Dieu pour recevoir la miséricorde, la grâce, le secours, la solution à tes besoins !

Plus besoin d’aller pour ce qui te concerne, chrétien, à la croix de Golgotha !

Que la croix soit pour toi un sujet de gloire et de Victoire !

Une expérience vécue et qui n’est plus à vivre, si tu es, en et à Jésus-Christ !

La croix représente pour nous le summum de l’amour de Dieu pour l’humanité entière, passée, présente et à venir !
À la croix, nous déposons nos fardeaux, nos péchés passés, présents et à venir, toute notre vie au pied du Maitre !

À la croix, je m'identifie en la mort, de Jésus, c'est pour moi qu'il meurt, à ma place, à cause de ma vie dissolue de péchés et de transgressions, de ma rébellion à l'égard de Dieu !

Voilà ce qu’est l’expérience de la croix, le commencement, une mort et une résurrection, la ligne de départ, d’une vie nouvelle avec Dieu, un merveilleux voyage, dont le terme, est la vie éternelle dans la présence de Dieu !

Par l’œuvre de la croix de Jésus, le trône de Dieu est devenu le trône de la grâce.

Ce, qui était inaccessible, est devenu accessible, ce qui était impossible est devenu possible, pendant mon pèlerinage terrestre, il m'est accordé de pouvoir à tout moment, à chaque instant, d'entrer dans la présence de Dieu, de prendre à pleines mains, les diverses grâces dont je suis propriétaire, par adoption ; Jésus-Christ est devenu mon frère et je suis l’héritier du grand Roi ! dit le merveilleux cantique.

Devant le trône !
Dans la présence de Dieu !
Jésus mon frère mon avocat !
Héritier de Dieu ! Dieu mon Père !

Un grand mystère, mais mystère qui nous est révélé par le Saint-Esprit qui habite en nous !
Le Saint-Esprit en nous, sur nous, avec nous, quel merveilleux programme !

« … Dieu a voulu faire connaitre quelle est la glorieuse richesse de ce mystère parmi les païens, savoir : Christ en vous, l'espérance de la gloire » Colossiens 1:27

Je me surprends souvent à n’utiliser qu’une partie infime des possibilités que m’offrent les différents programmes informatiques, mis à ma disposition, pourquoi ?

Incrédulité, quand à la véracité de ce qui est annoncé, non, mais certainement par autosatisfaction, je me contente de peu de choses, ou … paresse ?

Un tout, certainement, une attitude, des mauvaises habitudes, une manière d’être, de faire … j’ai toujours fait comme ça ! Diront certains.

Des milliers de chrétiens passeront leur pèlerinage terrestre, en ayant manqué bien des bénédictions, bien des grâces, qui étaient à leurs dispositions au trône de Grâce.

Ayant la position d’enfant de Dieu, mais ne profitant des privilèges qui y sont attachés.

Quelqu’un disait un jour :
Les chrétiens ressemblent à un homme qui reçoit un chèque bancaire signé, en blanc (sans aucun montant), il peut y mettre la somme qu'il veut, et des encaissements du chèque, être à l'abri du besoin, pour le restant de ses jours.
Mais, plutôt que d’aller l’encaisser à la banque, il va chez l’encadreur faire un merveilleux cadre, pour y mettre le chèque et le pendre au mur de son salon !

Quel beau chèque, en blanc et signé, svp !
Quel merveilleux donateur !

L’homme termine sa vie terrestre, pauvre, misérable et dans la disette, mais avec un merveilleux chèque en blanc, et signé svp, accroché à son mur !
Dans un beau cadre !

Nombreux sont ceux d’entre nous, qui n’osent pas, n’y croient pas trop, doute même de la réalité des promesses : recevoir gratuitement, et de surcroit allez devant le trône de Dieu !

Être comblé de toute grâce …

Ne riez pas, regardez-vous, écoutez-vous … nombre de fois où vous avez douté, ou vous avez marché, comme enchainé, lié, par les soucis et les inquiétudes de la vie !

Le Diable ne peut plus rien faire, pour nous empêcher à la fin de notre voyage, d’entrer dans la gloire des Fils de Dieu !

Nous sommes, au bénéfice de la grâce, lavés dans le Précieux Sang de Jésus.
Par contre, sur la terre, Satan, le Père du mensonge, peut nous séduire, à ne pas croire ce que la Bible dit !
Nous faire douter de la Parole de Dieu, nous faire croire que nous en sommes toujours à la croix, que c’est notre bien !

Nous bloquer dans les balbutiements de la vie chrétienne, rester des enfants spirituels attendant encore et toujours le « biberon » … attention un enfant doit être un jour un adulte responsable, s’il reste un enfant, c’est qu’il a un handicap !

Tant que nous en restons là, nous ne sommes et ne pouvons être utiles dans le champ de Dieu, nous n'avons que peu d'impact sur notre génération, peu d'audace dans la manifestation de la foi et l'exercice de la piété, des assistés …

« Mon peuple est détruit, parce qu'il lui manque la connaissance.»

Dieu veut que nous soyons, des chrétiens spirituels, adultes et forts, profitants des multiples grâces, en réserve pour nous, devant le trône de Dieu !
« Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. » Hébreux 4: 16
Car :
« Aussi vrai que Dieu est fidèle,
la parole que nous vous avons adressée n'a pas été oui et non.
Car le Fils de Dieu, Jésus-Christ, qui a été prêché par nous au milieu de vous, par moi, et par Silvain, et par Timothée, n'a pas été oui et non, mais c'est oui qui a été en lui ; car, pour ce qui concerne toutes les promesses de Dieu, c'est en lui qu'est le oui ; c'est pourquoi encore l'Amen par lui est prononcé par nous à la gloire de Dieu.
Et celui qui nous affermit avec vous en Christ, et qui nous a oints, c'est Dieu, lequel nous a aussi marqués d'un sceau et a mis dans nos cœurs les arrhes de l'Esprit. »
2 Corinthiens 1 : 18 -22

Alors, Dieu ne sera plus seulement :
« Notre Père qui est aux cieux… »
Mais Il sera aussi :
« Christ en vous, l'espérance de la gloire »

Mon frère, ma Sœur, quelle différence lorsque nous prenons conscience de la présence, de la commune union, que nous avons avec notre Dieu trois fois Saint ; Père, Fils, Saint-Esprit !

La Croix de Jésus, puissance pour nous qui sommes sauvés, le seul moyen qui nous a introduits dans la présence de Dieu.

Le voile de séparation est déchiré, nous avons désormais un libre accès auprès du Père !

Approchez-vous de lui, Pierre vivante, rejetée par les hommes,
Mais choisie et précieuse devant Dieu
1 Pierre 2:4

Connaissez-vous l’histoire du contenu dans le contenant et du contenant dans le contenu ?

Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous,
demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.
Jean 15:7

Fraternellement en Jésus-Christ !

Les commentaires sont fermés.